Situation COVID-19, cliquer ici

J'ai besoin d'un avocat pour

1958-1959

Guy Bertrand Membre de l'équipe de Basketball de McGill

Maître Bertrand est un grand amateur de sport. Membre de l’équipe sénior de l’université McGill, il porte le numéro 16.

 

1973

12-guy-bertrand-agent-de-real-cloutier-celebre-avec-lui-la-signature-de-son-contrat-avec-les-nordiques-de-quebec-en-1979

Me Guy Bertrand créa la compagnie Les Conseillers des Athlètes du Québec dont il est toujours le président. Ainsi, pendant plusieurs années, Me Bertrand a été l’avocat et le conseiller de plusieurs joueurs de la Ligue Nationale de Hockey (LNH) dont Michel GouletRéal CloutierPierre Lacroix et bien d’autres.

Plus tard, Me Bertrand prendra une injonction contre toutes les équipes de la LNH pour qu’il leur soit interdit de repêcher Michel Goulet, alors joueur pour les Bulls de Birmingham de l’Association mondiale de hockey. Dans son contrat initial, Me Bertrand avait prévu qu’en cas de fusion entre l’Association mondiale de hockey (AMH) et la Ligue Nationale de Hockey (LNH), seuls les Nordiques de Québec pourraient le réclamer au repêchage. Me Bertrand a gagné son pari. Michel Goulet fut repêché au dix-huitième rang par les Nordiques de Québec où il évolua jusqu’ au transfert de la franchise au Colorado, en 1995.

 

1976

Me Guy Bertrand lança un projet pour que la nation québécoise soit représentée, dans les compétitions internationales de hockey, par des joueurs nés au Québec. Il créa le Comité Équipe-Québec dont il devint le porte-parole. Le gouvernement québécois approuva son projet et le ministre des sports de l’époque, Lucien Lessard, le mandata pour rencontrer certaines fédérations internationales.

 

1977

Me Bertrand présenta un mémoire devant le Comité du Sénat et de la Chambre des communes sur le hockey international. Il y proposa la création d’une Équipe-Québec pour représenter la nation québécoise lors de compétitions internationales de hockey.

 

1980

C’est l’année du premier référendum sur la souveraineté du Québec. Me Guy Bertrand, conseiller des athlètes, adhère au « Oui » en compagnie d’une soixantaine d’athlètes et de sportifs, lors d’un rassemblement au Centre Paul Sauvé, à Montréal. MeBertrand présida le comité des athlètes pour le « Oui » à la demande du premier ministre René Lévesque.

 

1980-2010

Guy Bertrand et Marc Simoneau

Maître Guy Bertrand et le regretté Marc Simoneau dans les années 1980

À chaque décennie, Me Bertrand revint à la charge avec son projet d’une équipe nationale du Québec pour les compétitions internationales de hockey, dont les jeux olympiques d’hiver. Me Bertrand a toujours été d’avis que si la Grande-Bretagne avait droit à quatre équipes nationales de soccer, soit l’Angleterre, l’Écosse, l’Irlande et le Pays de Galle, la nation québecoise devrait aussi avoir droit à son équipe nationale de hockey, au même titre que le Canada, puisque les québécois forment une nation et que le hockey est leur sport national.

Tout ce qu’il faudrait pour réaliser ce projet c’est un ammendement à la Constitution et aux réglements de la Fédération Internationale de Hockey sur glace, selon MeBertrand.